Assistant de Soins en Gérontologie

Référence agence DPC de l’action 17722200001

Public

Aides-soignants,

Aides médico-psychologiques,

Auxiliaires de vie sociale :

  • Ce public doit exercer auprès de personnes atteintes de maladie Alzheimer ou de troubles apparentés
  • Groupe de 10 personnes minimum à 25 personnes maximum.

Prérequis : aucun

Date et durée de la formation

Durée Dates
1ère semaine
Du 12 au 16 septembre 2022
2ème semaine
Du 17 au 21 octobre 2022
3ème semaine
Du 14 au 18 novembre 2022
4ème semaine
Du 5 au 9 décembre 2022

140 heures au total (non fragmentables)

Horaires : 7h par jour avec une amplitude horaire allant de 8h30 à 17h30, 1h de repas incluse.

Date limite d'inscription

Clôture des inscriptions 1 mois avant chaque nouvelle session.

Les objectifs

  • Permettre aux professionnels intervenant auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer d’acquérir les compétences mentionnées dans le référentiel de la fonction d’assistant de soins en gérontologie.
  • Susciter un questionnement concernant la personne âgée autour d’une approche clinique, sociologique, anthropologique et économique.
  • Sensibiliser aux notions de respect, de dignité, de bienfaisance.
  • Développer une réflexion éthique visant à respecter l’autonomie et la sécurité des patients en institution ou à domicile.
  • Proposer des outils contribuant à un accompagnement optimal des malades ainsi que de leur entourage.

Contenu de la formation

La formation est organisée autour de 5 modules correspondant aux 5 domaines de compétences attendus selon l’arrêté du 23 juin 2010 relatif à la formation préparant à la fonction de soins en gérontologie.

1 - Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne (35 heures)
  • Repérer les besoins de la personne en mobilisant ses connaissances sur les troubles
    ou la maladie.
  • Ecouter, conseiller et accompagner la famille ou les proches, tant dans le choix des attitudes les plus adéquates, que dans l’aménagement de l’environnement.
  • Organiser les différentes actions de soins en les insérant dans le projet de vie.
  • Identifier et prendre en compte les questions éthiques liées aux soins de ces personnes.
  • Mettre en œuvre une approche interdisciplinaire.
  • Utiliser les outils de suivi nécessaires à la transmission des informations aux autres professionnels.

Apports théoriques

  • Anthropologie de la vieillesse.
  • Représentations sociales de la vieillesse.
  • Entrée en littérature de la maladie d’Alzheimer.
  • Les démences, plus particulièrement la maladie d’Alzheimer.
  • Ethique et vieillissement
  • Réflexion sur les principes humanité, dignité, autonomie, dépendance.
  • Le référentiel d’activité, les actes professionnels et le champ d’exercice.
  • Evolution des structures d’accueil
  • La filière gérontologique : réseaux de soins et différentes structures d’accueil.
  • Les dispositifs de prise en charge sociale
  • Le travail en équipe pluridisciplinaire : l’importance de la traçabilité de tout événement.
2 - Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie (21 heures)
  • Assurer des soins spécifiques en regard de l’évolution de la maladie
  • Tenir compte des rythmes et souhaits de la personne.
  • Permettre à la personne de préserver l’image de soi.
  • Identifier au quotidien les besoins et les ressources de la personne.
  • Stimuler les capacités restantes dans les gestes et les activités de la vie
    quotidienne.
  • Prévenir les risques de chute.

Apports théoriques

  • Les particularités de la prise en charge d’une personne atteinte de maladie d’Alzheimer, et de sa famille.
  • Le travail avec les familles.
    Chutes et contentions
3 - Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues (28 heures)
  • Identifier les ressources spécifiques à disposition en regard de chaque situation et de les utiliser afin d’optimiser la prise en charge du sujet âgé.
  • Assurer une continuité en tenant compte du système de valeurs du sujet âgé.
  • Aider au maintien de l’identité.
  • Instaurer et adapter une relation même en cas de déficit cognitif important.
  • Favoriser le lien social.
  • Instaurer et adapter une relation même en cas de déficit cognitif important.

Apports théoriques

  • Démence et médiation
  • Psychomotricité et outils d’aide au quotidien
  • Approche relationnelle avec le patient atteint de démence
  • Vieillesse et pertes liées à l’âge
  • Expérience de projet de vie hors structure
  • Méthode Snoezelen
4 - Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé (28 heures)
  • S’assurer de la qualité nutritionnelle des prises alimentaires, de l’état d’hydratation, ainsi que l’élimination urinaire et fécale.
  • Participer à la prise des médicaments.
  • Repérer si troubles particuliers (déglutition, préhension, refus…).
  • Signaler l’apparition de troubles du comportement, ainsi que les circonstances de survenue, les facteurs favorisants.
  • Discerner l’urgence d’une situation et alerter.
  • Surveiller la qualité du sommeil, respecter l’heure d’endormissement.

Apports théoriques

  • Le vieillissement physiologique et ses conséquences sur les grandes fonctions.
  • Accompagnement de fin de vie
  • Loi Léonetti (actualisation, projet et réforme en cours)
  • Alimentation et état nutritionnel.
  • Troubles du sommeil.
  • Soins d’urgence auprès des patients âgés
5 - Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées (28 heures)
  • Effectuer les soins dans le respect de la personne, de son autonomie et de son intimité.
  • Adapter le soin en fonction de l’état de la personne et de ses habitudes de vie, et en utilisant la technique la plus appropriée notamment en cas de refus de soins, de trouble du comportement ou de dépendance.
  • Favoriser le désir et le plaisir de manger.
  • Assurer le confort de la personne en utilisant les aides techniques nécessaires (troubles de préhension).
  • Mettre en place une approche spécifique lors de déambulation, d’agressivité, de refus de soins, visant à réduire ces troubles de comportement.

Apports théoriques

  • Accompagnement du patient dément au quotidien
  • Réflexion éthique sur la maltraitance, le refus de soins.
  • Techniques de mobilisation du sujet âgé

Méthode pédagogique : apports théoriques, démarche réflexive à partir de situations exposées, analyse de pratique, ateliers pratiques

Evaluations des acquis :

  • Au début : recueil des attentes
  • En cours : cas concret, brainstorming
  • A l’issue de chaque semaine : tour de table

A l’issue de la formation : une attestation individuelle de suivi de la totalité de la formation préparant à la fonction d’assistant de soins en gérontologie sera délivrée.
Une attestation similaire de suivi partiel de la formation pourra être remise en cas d’interruption justifiée. Ce document précisera le nombre d’heures et les domaines restant à suivre par le stagiaire.

Coût de la formation

EXTRA ET INTRA CHV :

  • 1600€ par personne.

Intervenants

Cadres formateurs de l’I.F.S.I / I.FA.S.

Intervenants extérieurs :

  • Médecins – Gériatres – Psychiatres – Psychologues – Psychanalyste
  • Sociologue
  • Assistants sociaux – Diététicienne
  • Cadres de santé – Infirmières
  • Equipe mobile de soutien et d’accompagnement
  • Ergothérapeute – Psychomotricienne – Kinésithérapeute
  • Animatrice
  • Documentaliste